« Le microbiote intestinal, acteur clé de la santé »

Aujourd’hui considéré comme un organe à part entière de l’organisme humain, le microbiote intestinal, aussi appelé par les scientifiques « deuxième cerveau humain », joue un rôle décisif dans notre santé.

Il pèse de 1 à 2 kilos et, est directement relié à notre cerveau…

Le microbiote intestinal est composé de 10 000 milliards de bactéries et 200 millions de neurones qui évoluent en communauté au sein du tube digestif.

La composition du microbiote intestinal est unique à chaque individu et évolue tout au long de la vie.

Le microbiote est quasi inexistant à la naissance et se composent peu à peu, d’où l’importance d’une bonne alimentation dès le plus jeune âge….

Son équilibre est essentiel pour la santé car si de nombreuses bactéries présentes dans l’organisme sont bénéfiques, d’autres, au contraire, se révèlent nocives.

Comment fonctionne le microbiote ?

À l’intérieur du tube digestif, les bactéries vivent en communauté.

Elles restent accrochées aux parois du tube digestif grâce au biofilm, un écran protecteur qui leur évite d’être entrainées par le transit intestinal.

Le microbiote intestinal est un organe stable : une fois atteint l’âge adulte, sa composition évolue peu. C’est à la naissance, puis à partir de 65-70 ans, que la diversité d’espèces qu’il abrite varie le plus.

Le microbiote intestinal remplit trois fonctions majeures pour la santé :

Digestion des aliments

Les aliments non digérés au niveau de l’intestin grêle sont fermentés par le microbiote intestinal dans le côlon.

Une fonction primordiale pour notre confort digestif au quotidien et bénéfique pour le corps puisqu’elle libère dans le corps des acides gras à chaîne courte, molécules impliquées dans de nombreuses réactions de l’organisme.

Effet barrière

L’organisme est protégé des bactéries indésirables grâce à l’effet barrière du microbiote intestinal, notamment des bactéries potentiellement dangereuses pour la santé humaine.

Développement du système immunitaire

Le microbiote intestinal exerce une stimulation permanente sur le système immunitaire, près de 60% de nos cellules immunitaires étant contenues dans l’intestin.

Si le microbiote intestinal souffre d’un déséquilibre, on parle alors de dysbiose. Son impact sur la santé varie alors d’une simple dérégulation, à la pathologie voire à la disparition transitoire ou définitive des bienfaits qu’il prodigue habituellement

Plusieurs perturbations sont aujourd’hui corrélées d’une dysbiose :

  • Troubles fonctionnels digestifs, notamment syndrome de l’intestin irritable
  • Allergies (notamment chez l’enfant)
  • MICI (maladies inflammatoires chroniques de l’intestin)
  • Infections
  • Obésité
  • Maladies métaboliques

Ces dernières années, la connaissance relative aux bactéries du microbiote intestinal à exploser.

Il existe une communication entre l’intestin et le cerveau et si le stress influence notre intestin, l’inverse est vrai aussi : notre second cerveau peut jouer avec nos émotions et nos comportements.

Les scientifiques nous montrent que le cerveau de notre boîte crânienne n’est pas le seul maître à bord.

Ils nous expliquent que les millions de neurones de notre ventre et les centaines de milliards de bactéries avec lesquelles nous vivons en symbiose, influencent nos émotions et notre personnalité.

L’alimentation joue tout au long de la vie un rôle fondamental sur la qualité et l’équilibre du microbiote intestinal.

Rejoignez notre club privé, participez à nos live et découvrez quelles synergies de plantes le DR. Fermon-Devel utilise-t-elle pour préserver le pouvoir de notre microbiote sur notre organisme.

You have successfully subscribed!